logo ligue

Ligue Aïkido
Poitou-Charentes

logo de la ffaaa

rapide historique de l'Aïkido

historique

L'Aïkido a été fondé par Morihei Ueshiba.Né en 1883, de faible constitution, il était souvent malade et trés nerveux. Il étudie les anciennes techniques de Ju Jitsu, sous la direction du Maitre Tozawa et parallèlement, pratique le Ken-Jutsu. Après un de ses nombreux problèmes de santé, il décide de se forger un corps neuf et solide. Il s'astreint à un entrainement dur et progressif basé sur la condition physique et la force pure. Bien que de petite taille (1m54), il se montre beaucoup plus fort que la moyenne. Mais, la seule force physique ne le satisfaisant pas, il étudie le sabre sous la conduite de Maitre Nakai. Lors de son engagement dans l'armée, il perfectionne ses techniques en Juken Jutsu (Combat à la baïonnette). Au cours de ses voyages, il rencontre de grands Maitres, tels que Sokaku Takeda, Wanisaburo Deguchi, qui lui permettent de renforcer son coté spirituel. Lors de la disparition de son père en 1920, il médite pendant plusieurs mois, à la suite desquels il choisit de renforcer son budo. Dés 1926, il commence à se faire une renommée dans le milieu du budo. A la fin de la guerre, les américains ayant interdit toute pratique d'arts martiaux, le dojo ferme jusqu'en 1948. Ce sera pourtant le premier art martial qui recevra l'autorisation de reprendre, en raison de sa tendance pacifiste. Dans les années 50-60, Morihei Ueshiba envoie ses meilleurs élèves développer des dojos dans le monde entier. En France, l'Aïkido s'est développé grâce aux professeurs de JUDO, fortement intéressés par cette nouvelle discipline. Rapidement, l'Aïkido devient autonome, bénéficiant des enseignements successifs des Maitres Minoru Mochizuki, Abe, Moro,Nokazono et Tamura. Des élèves francais, tels que Nocquet, Ch.Tissier... sont allés se former directement au Japon.

utilité de l'Aïkido

L'aïkido est un budô, une voie d'éducation du corps et de l'esprit.C'est un art martial sans compétition où la notion d'adversaire est remplacée par celle de partenaire. La notion de victoire est secondaire, l'aïkido est avant tout pacifique: les pratiquants travaillent ensemble dans un but d'enrichissement réciproque. Une pratique régulière amène peu à peu à l'union corps/esprit, chaque mouvement est alors réalisé avec le partenaire, et dans le respect de son intégrité, sans force ni tension interne. De ce point de vue, l'aïkido apporte une meilleure coordination corporelle, ainsi qu'un sens de l'écoute et de l'ouverture. En effet pour réagir, de façon adaptée et harmonieuse à toutes situations, l'écoute et le ressenti de chaque action sont primordiaux. Le sens de l'observation est indispensable à l'apprentissage des techniques, visualiser chaque détail pour comprendre son importance et le reproduire. La participation aux stages est très importante, elle permet de rencontrer d'autres façons d'appréhender l'aïkido aux travers des rencontres faites sur le tapis.